Contact

Mairie de Bonneville

2 Place de l'hôtel de ville

CS 70139

74136 BONNEVILLE CEDEX

Tél. : 04 50 25 22 00

Courriel

Horaires de l'accueil
du lundi au vendredi :

9h à 12h et 13h30 - 17h

Faucigny Glières tourisme
23 rue Pertuiset

Tél. : 04 50 97 38 37

Courriel

 

NOUVEAUX HORAIRES

lundi : 14h-18h30

du mardi au vendredi :

9h30 - 12h30 et 14h - 18h30

samedi : 10h - 12h et 13h30 - 16h30

 

Jumelage

Tera

En 2011, Bonneville et Tera ont fêté leur dixième anniversaire de "vie commune", l'occasion d'accueillir une délégation de cette ville de 50 000 habitants.

 

La commune de Bonneville contactait dès 1998, l’association Citées-Unies France avec l’objectif de développer une action de solidarité internationale. Le choix s’est alors porté sur l’un des pays les plus pauvres du monde, le Niger. Le 30 avril 1999, l’association « Le Margouillat » est créée. Ses buts sont d’accompagner et de développer le projet de coopération décentralisée initié par la ville de Bonneville, de mobiliser les habitants et de fédérer les initiatives de coopération pour le développement. Elle est présidée par Paul Chevallier.


tera_moyenneUn accord cadre de jumelage avec Tera est signé le 1er janvier 2001et définit les cinq axes d’interventions de la coopération :

  • le développement municipal, la démocratisation et la décentralisation 
  • l’hygiène et la santé
  • l’éducation
  • la promotion et le développement des activités économiques locales 
  • la culture, l’échange et les rencontres entre les populations

Le jumelage Bonneville/Téra s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée, ce qui permet aux collectivités territoriales françaises (communes, départements, régions) de nouer des relations de coopération internationales avec des collectivités étrangères.


Un projet Intercommunal et un programme pilote national

Le projet de coopération a été repris par la Communauté de communes Fuacigny Glières (CCFG)

En parallèle à la coopération CCFG/Téra, la CCFG pilote un programme national de coopération entre la France et le Niger. Ainsi, dans le cadre d’un dispositif appelé ANIYA, l’ensemble des collectivités françaises ayant une action au Niger se sont regroupées pour mettre en œuvre un programme d’actions concertées.

L’objectif est double : il s’agit d’une part d’accompagner le processus de décentralisation en proposant des formations communes aux élus et fonctionnaires nigériens ; d’autre part de promouvoir le Niger en France afin de développer de nouveaux partenariats entre collectivités françaises et nigériennes. Ce programme pluriannuel est coordonné au niveau national par la CCFG dans le cadre du groupe Niger de Cités-Unies France.

 

L'association Le Margouillat est également présente au niveau de la coopération décentralisée. Vous pouvez consulter la présentation de l'association ou la contacter par courriel.

 

Tera en quelques mots...
La ville de Téra se situe à l’Ouest du Niger, à 187 km de la capitale, Niamey.

Avec le nouveau découpage, la commune urbaine de Téra compte près de 50 000 habitants. Le centre de la ville, composé de 6 quartiers, regroupe un peu moins de la moitié de la population. Le reste est réparti dans près de 27 villages parfois éloignés de plus de 40 km du centre ville.

Le dialecte couramment parlé est le djerma. Les activités principales sont l’agriculture, l’élevage bovin, le commerce et l’artisanat. Le marché hebdomadaire de Téra est l’un des plus important de la région. De nombreux Nigériens mais aussi des commerçants des pays voisins (Burkina Faso et Nigeria) viennent y acheter et y vendre du bétail.

 

Retour haut de page