Contact

Faucigny Glières tourisme
23 rue Pertuiset

Tél. : 04 50 97 38 37

Courriel

 

NOUVEAUX HORAIRES

lundi : 14h-18h30

du mardi au vendredi :

9h30 - 12h30 et 14h - 18h30

samedi : 10h - 12h et 13h30 - 16h30

 

Patrimoine

Patrimoine historique

petite_poudrierePour aller de la place de l’Hôtel de Ville aux maisons les plus caractéristiques de l’histoire de Bonneville, empruntez les rues les plus anciennes et laissez le passé guider vos pas… Vous verrez un patrimoine extérieur fourni que nous vous invitons à découvrir sur ce site ou in vivo en compagnie de la guide du patrimoine des Pays de Savoie qui propose des visites guidées.

 

Place de l’Hôtel de Ville

Cette grande place triangulaire existait déjà au Moyen-Âge. Son ancien nom « Place du Parquet », vient du nom donné jadis à l’enclos réservé au Seigneur. Après l’incendie de 1737, les demeures bordant la place, dévastées par le feu, furent reconstruites en pierre de taille avec des toits hauts, séparés par des coupe-feu en escalier et les tavaillons furent remplacés par tuiles et ardoises. La place de l'hôtel de ville a été entièrement restaurée en 2013.

 

fontaine-historiqueLa fontaine de la Place de l’Hôtel de Ville

Edifiée en 1786, cette fontaine, aujourd’hui classée, occupe l’emplacement de l’ancienne maison de ville démolie lors de la rénovation de la place. Dessinée par l’architecte Vagnat de Samoëns, elle est de style baroque. Suite à la requalification de la place de l'hôtel de ville en 2013, elle a été entièrement démontée et restaurée et fonctionne à présent en circuit fermé.

 

L’Hôtel de Ville

mairieConstruit en 1853 par Imperatori, ingénieur du génie civil, ce bâtiment en pierre de taille, au fronton triangulaire, vous permettra de découvrir à l’intérieur : une pierre provenant de la Bastille à Paris (offerte au district de Cluses en 1793), le bas relief original qui ornait le piédestal de la colonne Charles Félix, une perforatrice inventée au XIXème siècle par Sommeiller (ingénieur haut savoyard, utilisée pour le percement du tunnel du Mont Cenis)

 

Rue Brune

Ruelle autrefois appelée rue Punaise, car elle était sombre et fermée par une porte en bois, elle est l’une des plus vieilles rues de la ville. Elle s’ouvre sous les grandes arcades de la place de l’Hôtel de Ville et vous permet de gagner la rue du Pont et bientôt la médiathèque. 

 

Rue des Grandes Chambrettes

Portant déjà ce nom en 1289, elle vous mène de l’église à la rue Décret. A l’entrée de cette rue, on peut voir un ancien puits (derrière la Banque populaire) et l’entrée de caves voûtées, vestiges de l’ancien château de la Rochette.

 

pont_europe_petiteLe pont de l’Arve

Aujourd’hui appelé Pont de l’Europe, il fut construit en 4 ans, de 1862 à 1865, en remplacement de celui édifié en 1681. Dans des temps plus reculés encore, différentes passerelles en bois permettaient le passage.

 

La maison royale

Située au n°154 place de l’Hôtel de Ville, jouxtant la Maison des Têtes, c’était la maison du repos du Roi de Sardaigne, lors de ses séjours en Faucigny. Cette maison possède un très beau balcon de fer forgé, d’où le monarque haranguait ses sujets.

 

tete_petiteLa maison des têtes
De style baroque, elle fut reconstruite en 1738 par Chauplannaz, un maçon sculpteur. Si vous levez les yeux, vous découvrirez au 1er étage des masques grimaçants et démoniaques, avant d’apercevoir au 2ème étage des anges souriants vous ouvrant la voie vers le ciel.

 

 

Le café du Nord

A l’entrée de la rue Décret, juste avant les arcades du XVIIème siècle, un boulet est fiché dans la façade nord du café. Projectile tiré par l’armée autrichienne lors de la débâcle de Napoléon 1er. Comme pour symboliser le temps passé, un cadran solaire anime de son ombre l’une des façades du Café du Nord.

 

Le château de Bonneville (Sires de Faucigny ou Beatrix de Faucigny)

Construit sur une butte rocheuse par Pierre II de Savoie au XIIIème siècle, il est un des rares châteaux savoyards à ne pas être en ruines. Transformé en prison au XVIIIème siècle, il fut utilisé comme tel jusqu’en 1934. En raison de son état, il n'est pas ouvert au public, mais est actuellement en cours de restauration. Consultez la plaquette de présentation de cette campagne de travaux 2016-2020, ainsi que la plaquette vous présentant la souscription publique.

 

La maison forte de Cormand

Bâtisse du XIVème siècle, autrefois entourée de fossés et riche de sa propre chapelle. Sa belle allure, avec ses deux ailes et sa massive tour carrée, vous séduira si vous empruntez la route de Genève, en direction d’Annemasse.

 

La tour de la Poudrière
Située rue de Pressy, elle fut construite en 1838 pour servir de réserve de poudre. De forme cylindrique, elle mesure 5,50m de haut et a été rénovée en 1988.

 

petite_colonneLa colonne Charles-Félix

Du haut de ses 44 mètres, la statue du Roi de Sardaigne (par ailleurs duc de Savoie et prince du Piémont) rend hommage à ce souverain (1821-1831) surnommé " le bien-aimé " qui a oeuvré à l'endiguement de l'Arve, évitant ainsi des crues répétées et parfois meurtrières. Cette colonne se caractérise par la statue en marbre de Carrare et par son bas-relief montrant une déesse, symbolisant l'Arve, couchée dans les roseaux et tenue enchaînée. Pour protéger ce bas-relief des ravages du temps, il est exposé dans le hall de la mairie. C'est une copie qui est présente sur le socle de la colonne.

 

lavoir_petiteLavoirs de Thuet et de l'Epargny

Ces deux éléments du patrimoine plus récent de la commune ont été restaurés récemment et rappellent à tous leurs visiteurs le cadre de vie des Bonnevillois de l'époque.

 

 

Visites guidées :
Vous pouvez également découvrir le patrimoine bonnevillois au cours de plusieurs visites guidées thématiques en compagnie d'une guide du patrimoine des Pays de Savoie. En savoir plus sur ces visites à thème.

 

 

Les monuments aux morts

Hommage et célébration du souvenir…
Chaque année, élus, Présidents ou délégués d’associations d’anciens combattants, porte-drapeaux, musiciens de l’Harmonie intercommunale ou simples spectateurs se réunissent pour rendre hommage aux morts pour la France.

En savoir plus sur les différents monuments et cérémonies

 

Retour haut de page