Contact

Une information à communiquer pour mise en ligne ?

 

Site internet

Tél. : 04 50 03 98 12

Courriel

 

Mairie de Bonneville

2 Place de l'hôtel de ville

CS 70139 - 74136 BONNEVILLE CEDEX

Tél. : 04 50 25 22 00

 

Horaires (excepté état-civil)

Du lundi au vendredi : 9h - 12h

et 13h30 - 17h

 

Horaires état-civil

lundi et samedi : 9h - 12h

mardi, mercredi et vendredi : 9h - 12h

et 13h30 - 17h

jeudi : 13h30 - 17h

 

Maire de Bonneville

Élus de l'opposition de la liste menée par M. Vinurel

Elus de l'opposition de la liste menée par M. Lathuille-Nicollet

Offres d'emploi

En bref

Hommages aux anciens d'Indochine

Indochine_nbDepuis 2005, le 8 juin est chaque année, la journée d'hommage « aux morts pour la France » en Indochine entre 1946 et 1954. Le bilan de ce conflit s'élève à 500 000 tués, militaires et civils dont 60 000 tués ou disparus de l'armée française.

 

La Guerre d’Indochine a opposé les forces du Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient , soutenu à partir de 1949 (victoire communiste en Chine) et surtout 1950 (guerre de Corée) par les États-Unis, aux forces du Viêt Minh (Front de l'indépendance du Vietnam) nationaliste et communiste, soutenu par la Chine (à partir de 1949) et l'Union soviétique. Elle s'est conclue par la victoire du Viêt Minh, sous la conduite d'Hồ Chí Minh.

 

Celle-ci coïncide sensiblement avec le début de la guerre d'Algérie, qui durera huit ans elle aussi, et qui a peut-être été encouragée par cette défaite coloniale de la France.

 

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la République démocratique du Viêt Nam est créée et son indépendance proclamée par Hô Chi Minh le 2 septembre 1945 à Hanoï en présence de Bao Dai, ancien et dernier Empereur du Viêt Nam, mais la France, récemment libérée, tente de rétablir son autorité sur l'Indochine française pour reconstituer l'ancien Empire sous la nouvelle appellation d'Union française. Une insurrection contrôlée par le Viêt Minh éclate le 19 décembre 1946. Celle-ci se transforme en une guérilla menée contre l'armée française, puis en un véritable conflit, opposant deux armées, lorsque le Viêt Minh reçoit le soutien logistique et matériel de la Chine en 1949 et la France celui des États-Unis. Alors que cette "sale guerre" est de plus en plus impopulaire en métropole française. C'est en 1954 que la Bataille de Diên Biên Phu scelle la défaite de la France et l'oblige à se retirer de l'Indochine, en laissant sa place aux États-Unis.

 

Rendez-vous vendredi 8 juin à partir de 10h30 devant le monument aux morts des 2 guerres mondiales (quai des francs-tireurs).

 

indochine